Appelez nous !

LES JOYAUX D'OUZBEKISTAN

Au carrefour des routes caravanières de la Route de la Soie, Khiva, Boukhara et Samarcande, étapes majeurs d’un voyage en Ouzbékistan, racontent la splendeur passée et les rêves de conquête de Tamerlan de la Syrie à l’Inde.

ITINERAIRE

JOUR 1 : FRANCE /TACHKENT

Envol à destination de Tachkent sur vols réguliers. Prestations et nuit à bord.

JOUR 2 : TACHKENT/SAMARCANDE

Arrivée et accueil à l’aéroport de Tachkent et transfert au café pour le petit déjeuner.
Départ pour une première découverte de la ville de Tachkent.
Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan, est une belle ville moderne remplie de parcs et de fontaines. A elle seule, elle constitue en quelque sorte un musée de l’architecture moderne orientale. Après le tremblement de terre de 1966, il fut décidée d’abattre tous les vieux édifices dont la majorité avait été touchés, à l’exclusion de ceux présentant une valeur historique ou architecturale. La ville fut ainsi reconstruite selon un plan d’ensemble très homogène. Visite de la place de l’Indépendance, le square Amir Timour et la place du Théâtre. Découverte de la capitale Ouzbek, la madrasa Barakhan, magnifique monument du 16ème siècle.Poursuite vers le mausolée de Kaffal Chachi. Continuation vers le musée des arts appliqués, abritant une belle collection de suzannes (broderies), installé dans une ancienne résidence d’un diplomate russe.Promenade dans la vieille ville. Déjeuner dans un restaurant local. Route pour Samarcande.
Installation à votre hôtel. Samarcande est l’une des plus veilles cités du monde. Ancienne étape de la Route de la Soie, ville-phare de l’Orient à l’époque où Tamerlan en était le maître, autour de son nom s’étendent encore les raies du mystère et du rêve. Elle n’est plus “le visage de la terre”, ni même “la précieuse perle du monde islamique”, et pourtant, à la vue de ses monuments, ses medersas, ses minarets, ses mosquées (aujourd’hui restaurées), il semble que se révèlent à la fois les monuments d’une civilisation prestigieuse et l’expression d’un art arrivé à ses sommets. Dîner. Nuit à l’hôtel.

JOUR 3 : SAMARCANDE

Petit déjeuner à l’hôtel. Ce matin, départ à la découverte de la ville de Samarcande. Passage par la place de Registan, la plus belle place d’Asie Centrale, bordée par trois majestueuses madrasas d’Ouloug Begh, Tillya Kari (couverte d’or), Cher Dor (portant des lions). Visite ensuite de la mosquée Bibi-Khanoum, à l’immense coupole bleue, qui est la plus grande mosquée d’Asie Centrale et fut construite sur l’ordre de Tamerlan après la conquête de l’Inde. Tout près se trouve le grand marché de Samarcande aux mille couleurs, toujours plein de vie, que vous aurez l’occasion de découvrir. Déjeuner de brochettes ouzbeks.
Continuation vers l’émouvante nécropole de Chakhi-Zinda, joyau d’architecture du XIème et XIXème siècle, apothéose de l’art céramique.Poursuite vers l’observatoire d’Ouloug Beg, construit au XVème siècle par Oulougbeg, l’un des plus grands astronomes de son temps. Retour à l’hôtel. Dîner. Nuit à l’hôtel.

JOUR 4 :SAMARCANDE / CAMP DE YOURTES

Petit déjeuner à l’hôtel. Ce matin, départ pour la découverte du mausolée Gour Emir, abritant les tombeaux de Tamerlan et de ses descendants, orgueil de Samarcande avec sa superbe coupole côtelée bleue turquoise. Selon le proverbe local : “Si le ciel disparaît, la coupole de Gour Emir la remplacera”. Vous apprécierez ensuite une vue panoramique sur le site archéologique d’Afrosiab et son musée présentant la fondation de la ville “Afrosiab” et abritant les fresques uniques du VIIème siècle, d’une fraîcheur étonnante. Déjeuner traditionnel au cours duquel vous découvrirez les “manty”, une spécialité régionale qui se présente sous forme de gros raviolis cuits à la vapeur et fourrés à la viande et aux légumes. Départ vers le camp des yourtes situé au bord du lac Aydarkoul. Promenade aux bords, baignade au lac selon la saison (entre mi-mai et mi-septembre). Petite méharée à dos de chameaux à travers steppes et dunes (15-20 min). Dîner dans un restaurant du camp (vodka compris). Nuit sous les yourtes (entre 4 et 5 personnes sous une yourte selon les disponibilités).

JOUR 5 : CAMP DE YOURTES/ NOURATA /GUIJDOUVAN/ BOUKHARA

Petit déjeuner au camp. Route vers Nourata, abritant les ruines d’une antique citadelle sogdienne appelée Nour, qui domine la plaine. Courte visite des principaux monuments de Nourata, à travers les ruines de l’ancien fort et le bassin des poissons sacrés. Poursuite avec la découverte des deux mosquées, Tchilstun et Juma Katta Gumbaz du XVIème siècle. Déjeuner dans un restaurant local. Continuation vers Karmana pour découvrir les vestiges d’un ancien caravansérail Rabat-i-Malik (XIe s.) et du réservoir d’eau Sardoba (XVe s.)Puis, arrêt à Guijdouvan, petite ville réputée pour ses céramistes. Visite de l’atelier d’un maître céramiste. Puis, arrêt près de l’imposant minaret de Vobkent (XIe-XIIe s.) Arrivée à Boukhara et installation. Dîner. Nuit à l’hôtel.

JOUR 6 : BOUKHARA

Petit déjeuner à l’hôtel. Considérée comme l’une des plus anciennes cités d’Asie Centrale, Boukhara est célèbre pour ses 360 mosquées (une par rue) et ses minarets. Elle fut, dit-on, sur une colline sacrée utilisée au printemps pour les sacrifices par les zoroastriens et est mentionnée dans l’Avesta, leur livre sacré. Le nom de Boukhara serait une déformation du mot “vihara” qui signifie “monastère” en sanscrit. Au cours des siècles, la ville aura plusieurs noms : Numiykat, Madina-ut-Tudjar ou Fahira. Elle aurait été fondée au XIIIe s. avant notre ère durant la domination des Suyavouchids, près de 1 000 ans avant la conquête d’Alexandre. Très attachante par son authenticité, la vitalité et la bonne humeur de ses habitants, la “Perle de l’Orient” restera une étape inoubliable de votre voyage. Vous commencerez les visites avec l’ensemble Liabi-Khaouz (“La Rive du Bassin”), situé sur la grande place et connu comme l’un des lieux les plus appréciés de Boukhara, composé de trois édifices : la madrasa Koukeldach (1568), la madrasa Nadir Divan Beghi (1622) et la Khanaka, caravansérail et ancienne résidence des derviches. En fin de matinée, promenade sous les coupoles marchandes de change, des chapeliers, des joailliers du XVIe s.
Participation à la préparation du pilaf, plat traditionnel ouzbek dans une maison boukhariote suivie d’un déjeuner en famille. Dans l’après-midi, continuation avec la visite de l’ensemble Poi-Kalon, dominé par le “minaret de la mort”, qui intègre la mosquée et la madrasa de Miri Arab, magnifique exemple d’architecture en briques. Le site comprend aussi une mosquée et une médersa toujours en activité. Construit en brique de terre cuite, il s’articule sur un tronc circulaire de 46 mètres de haut, dont le diamètre se rétrécit dans les parties supérieures (diamètre allant de 9m à la base à 6m à la lanterne). Contrairement à de nombreux minarets d’Asie Centrale, il est possible d’accéder aux étages supérieurs grâce à un escalier interne en colimaçon. Etant le point le plus haut de l’ancienne Bukhara, il servait aussi de tour de guet en cas de conflit. Visite du mausolée d’Ismail Samani, construit au Xème s., chef d’oeuvre de la géométrie arabe. Retour à l’hôtel. Dîner. Nuit à l’hôtel.

JOUR 7: BOUKHARA

Petit déjeuner à l’hôtel. Ce matin, découverte de la citadelle Ark, résidence fortifiée des Emirs de Boukhara construite au VIIème s. Les murs massifs et les hautes tours protègent encore le palais avec ses dépendances, la cave du trésor, la mosquée, les casernes… Avec ses constructions et ses fortifications, elle couvre environ 34 000 m². Aujourd’hui entièrement restaurée, elle abrite également le Musée d’Histoire et d’Ethnographie. Poursuite avec la visite du mausolée de Tchachma Ayoub, la source de Job, réputé pour ses vertus curatives et de la medersa Tchor Minor. Le Tchor Minor (“quatre minarets”) est l’un des édifices les plus séduisants et les plus étranges de Boukhara, d’autant plus surprenant qu’il fut construit en 1807, une époque de profonde stagnation culturelle. Cette sorte de chaise renversée profondément enfoncée dans le sol est en fait le darvozakhana (corps de garde) d’une médersa (90m sur 40m) construite par le riche marchand turkmène Khalif Niyazkoul. Au sud se trouve la cour de la médersa, avec l’ancienne mosquée d’été à gauche et le Haouz à droite. Il ne reste que quelques ruine de la médersa, à côté du Tchor Minor.
Déjeuner dans un restaurant local, où vous pourrez goûter la spécialité culinaire de Boukhara “Navrouz Kebab”. Temps libre pour vos découvertes personnelles. En soirée, vous assisterez au spectacle folklorique et défilé de mode de présentation des vêtement en soie de différentes régions de l’Ouzbékistan dans la madrasa Nodir Divan Beghi. Dîner. Nuit à l’hôtel.

JOUR 8 : BOUKHARA/KHIVA

Petit déjeuner à l’hôtel. Route en direction de Khiva, le long du fleuve Amou-Daria, à travers le désert Kyzylkoum (environ 6 à 7 heures de route). Déjeuner en cours de route (panier-repas). Installation à l’hôtel, à votre arrivée. Fin de journée libre. Dernière capitale du Khorezm, Khiva offre l’apparence d’une ville en parfaite état, telle qu’elle était entre le XVIIIe et le début du XXe s., avec 2 200m de murailles intactes qui forment Kounia Ark, “la vieille citadelle” et limitent la ville intérieure. Khiva est réputée non seulement pour ses monuments historiques uniques, mais aussi pour un ensemble architectural parfait qui n’a pas d’équivalent en Asie Centrale. Les traditions semblent encore aujourd’hui très enracinées. Dîner. Nuit à l’hôtel.

JOUR 9 : KHIVA

Petit déjeuner à l’hôtel. Derrière ses puissantes murailles, visite des médersas, mosquées et palais des Khans de Khiva dans la ville intérieure “Ichan Kala” entourée des remparts (visite à pied, durée environ 6h00). En suivant les petites ruelles, découverte des trésors architecturaux de ce véritable musée en plein-air, Kounya Ark, la “vieille forteresse”, conquise par Tamerlan (1379) puis par les ouzbeks (1512).
Déjeuner dans le cadre d’une ancienne madrasa, où vous dégusterez la spécialité culinaire de Khiva “Shout-Oshi” (pâtes d’aneth servies avec des légumes et de petits morceaux de bœuf). Poursuite des visites.
Dîner. Nuit à l’hôtel.

JOUR 10 : KHIVA / OURGENTCH /TACHKENT

Petit déjeuner à l’hôtel. Journée libre pour vos découvertes personnelles.Déjeuner dans un restaurant local.
Transfert en fin d’après-midi à l’aéroport d’Ourgentch. Envol à destination de Tachkent.
Arrivée à Tachkent dans la nuit. Accueil et transfert à l’hôtel pour terminer votre nuit.

JOUR 11 : TACHKENT / FRANCE

Petit déjeuner à l’hôtel. Transfert à l’aéroport de Tachkent, où vous procéderez aux formalités d’enregistrement et d’embarquement. Envol à destination de la France. Arrivée en France.

Fin de nos prestations

BUDGET

Tarif à partir de 2180 € par personne, base double- Dates 2021 : Nous consulter

Départ garanti à partir de 2 personnes , maximum 16 Participants !

INFOS PRATIQUES

MEILLEURE SAISON

Printemps et Automne

FORMALITES DE POLICE

Passeport valable au moins 6 mois après la date de retour + visa avant le départ.

FORMALITES DE SANTE

Aucune formalité de santé obligatoire




© Copyright 2004-2020 - Couleurs du Monde - Tous droits réservés - Toute reproduction interdite

Couleurs du Monde - SIRET 453 134 462 00028 - IM 006.100002 - Mentions légales & Politique de Confidentialité

Membre de l'APST

Entreprise du voyage

Selectour